Vous êtes ici

Le territoire

Entre mer et montagne, le territoire du Mercantour tire sa force de son caractère.

(Extrait de la Charte du Parc national du Mercantour)

Le parc national du Mercantour

Une terre de passage...

Un territoire de jeux de lumière et d'eau...

Une biodiversité exceptionnelle et particulièrement présevée

Une empreinte humaine profonde et évolutive....

Dernier maillon des Alpes du Sud plongeant dans la Méditerranée, le Parc national du Mercantour est l'un des plus riches espaces naturels de France en métropole par sa biodiversité.

Ce patrimoine exceptionnel s'explique par la proximité des montagnes avec la mer et des influences climatiques à la fois méditerranéennes, alpines et continentales.

Des oliviers aux alpages, des forêts de mélèzes aux cimes enneigées, le Mercantour abrite une faune, une flore et des paysages d'une richesse et d'une variété rare. Le massif du Mercantour est le seul Parc national français de haute montagne où l'on retrouve tous les étages de végétation. Avec ses sommets de plus de 3000m d'altitude, ses multiples lacs glaciaires et ses six vallées au caractère très affirmé, le Parc national du Mercantour constitue un joyau unique.

Grands et petits mammifères, oiseaux, reptiles et insectes, la faune du Mercantour est très variée. Elle est composée de plusieurs centaines d'espèces, certaines héritées des dernières glaciations. Une diversité que les promeneurs les plus discrets pourront observer. Le Mercantour, c'est aussi, une richesse végétale hors du commun : plus de 2 000 espèces de plantes (soit la moitié de celles connues en France) dont 220 sont considérées comme très rares et 40 qui n'existent nulle part ailleurs dans le monde.

Marqué par des   influences diverses, le Mercantour possède un large patrimoine historique. Carrefour d’échanges économiques et culturels entre la Provence, le Comté de Nice et l’Italie, le Mercantour et ses communes recèlent de véritables trésors architecturaux et artistiques des époques romane, médiévale et baroque. On y trouve notamment de spectaculaires chapelles peintes des XVème et XVIème siècles.

En plus des nombreux sites et monuments classés, quantité d'ouvrages du petit patrimoine traditionnel bâti, moins connus (habitat rural, moulins, fours, calvaires, fontaines…), contribuent à l’identité du Massif de l’Argentera– Mercantour.

Un parc, six vallées

D’une longueur de 150 km, le territoire s’étend sur six vallées dans les Alpes du Sud et couvre deux départements de France : les Alpes-Maritimes pour environ les deux-tiers de sa surface, et les Alpes-de-Haute-Provence. Le massif cristallin du Mercantour offre au fil de ses vallées, des parfums de Méditerranée, de Provence, d’Alpes et d’Italie. Verdon, Cians-Var, Ubaye, Tinée, Vésubie et Roya-Bévéra : chaque vallée affirme un caractère bien marqué !

Un parc sans frontière

A l’extrémité occidentale de l’arc Alpin, le massif de l’Argentera – Mercantour constitue un ensemble de près de 100 000 hectares de nature préservée. Spectaculaire liaison entre les Alpes et la Méditerranée, c’est aussi un espace historique d’échanges entre peuples et culture.

Ce massif est protégé sur son versant français par le Parc national du Mercantour et sur son versant italien par le Parco naturale Alpi Marittime issu de la fusion, en 1995, du Parco naturale dell’Argentera et de la Riserva del Bosco e dei Laghi di Palanfré.

A eux deux, ils abritent des patrimoines naturel et culturel uniques en Europe. Aussi, pendant des siècles, sur les deux versants des Alpes du Sud, des échanges humains et économiques se sont organisés, des modes de vie, des coutumes et des traditions très semblables se sont affirmés. C’est ainsi que s’est forgée dans l’Argentera –Mercantour, une forte identité commune renforcée par l’usage de dialectes occitans très proches.

Pour plus d'informations sur le Parc national du Mercantour, cliquez ici

Pour plus d'informations sur le territoire transfrontalier Alpi-Marritime Mercantour, cliquez ici