Vous êtes ici

Le Parc National du Mercantour

Si le Parc national du Mercantour est un territoire, c’est aussi un établissement public à caractère administratif, sous la tutelle du Ministère en charge de l'environnement.

Un parc national est un territoire dont la richesse biologique, la qualité paysagère, l’intérêt culturel et le caractère historiquement préservé justifient une protection et une gestion qui garantissent la pérennité de ce patrimoine considéré comme exceptionnel.

L’appellation « Parc national » est reconnue dans le monde entier comme le plus haut niveau de qualité et de protection des espaces naturels remarquables.
Le caractère unique du territoire du Mercantour, à la frontière entre la France et l’Italie, dans les Alpes du Sud, a justifié son classement comme « Parc National » le 18 août 1979.

Depuis la loi du 14 avril 2006, le parc est composé d'un cœur réglementé et d'une aire d’adhésion.

Le coeur du parc est un espace d'excellence, où la priorité est donnée à la protection des milieux, des espèces animales et végétales, des paysages, et du patrimoine culturel. Il fait l'objet d'une réglementation particulière.

Le territoire du parc est également composé d'une aire d'adhésion. Les communes proches du coeur du parc, et faisant partie de l'aire optimale, ont la possibilité d'adhérer à la charte du parc. Le projet de charte de chaque parc est élaboré conjointement avec les acteurs locaux.

Une véritable solidarité écologique s'établit entre le coeur du parc, joyau naturel fragile et protégé, et l'aire d'adhésion, dont les espaces remarquables exigent un développement durable.

Le Parc national a pour priorités :

- la protection de la biodiversité, mission essentielle que la collectivité nationale est en droit d’attendre d’un parc national ; cependant depuis la loi de 2006, le parc national est également chargé de protéger son patrimoine culturel ;

- la bonne gouvernance qui vise à assurer un meilleur fonctionnement des institutions, renforcer les liens avec les acteurs locaux ;

- l’excellence de la gestion du patrimoine et aussi de l’accueil des publics, par lesquels les parcs nationaux doivent être à la hauteur de la dimension symbolique qui les distingue des autres formules de protection et plus encore des milieux naturels ordinaires.

Le siège du Parc national est basé à Nice ou il regroupe des équipes administratives et techniques.

Pour les besoins de sa gestion, le Parc est divisé en sept secteurs, correspondant aux principales vallées du massif. Chacun d’entre eux abrite une équipe de techniciens et gardes moniteurs chargés de la surveillance, de l’animation et des opérations scientifiques et techniques au niveau local. Si vous les croisez, ils se feront un plaisir de vous conter les curiosités de la nature ou bien encore les histoires insolites des vallées.

Jumelés depuis le 10 juillet 1987, le Parco naturale Alpi Marittime (Ex Argentera) et le Parc national du Mercantour ont réalisé de multiples opérations communes induites par la complémentarité de leurs territoires et de leurs patrimoines naturels.

Pour plus d'informations sur le Parc natonal du Mercantour cliquez ici