Vous êtes ici

Atelier-galerie d'art Claude Gouron Photographe auteur et artiste-peintre

Contactez nous

04 92 81 18 88
06 82 97 74 77
04 92 81 15 77
52 rue Manuel 04400 Barcelonnette
Ubaye
Nous ouvrons: 
Toute l'année du mardi au samedi
Qui sommes nous ?: 

Claude Gouron est né en 1959 à Toulon. Il découvre la montagne en 1975. Il s’installe comme photographe auteur en 1985. Passionné de nature, il a beaucoup marché dans les Alpes, en Italie, aux Canaries, en Himalaya.

Il a fait de la photographie de mode et de publicité, travaillé pour les Musées régionaux et pour les entreprises de construction navale du Port autonome de Marseille, la presse magazine spécialisée dans l’escalade et l’aérologie. Il a réalisé plusieurs missions photographiques d’inventaires patrimoniaux et naturalistes, ainsi que pour de nombreux guides de découverte et randonnée.

Depuis ses débuts d’artiste peintre en 1990, il a créé plus de 500 tableaux. Tout ce travail a été exposé, à maintes reprises, en Provence Côte d’Azur, mais aussi en Italie, en Espagne et aux États Unis. Photographe curieux, il est parti plusieurs fois en Afrique du nord et de l’ouest, au Moyen-Orient mais aussi en Europe, notamment en Italie du sud et dans les îles Éoliennes qu’il adore. Fasciné par les très grands pays, il a découvert et redécouvert les USA et l’Inde, notamment le Ladakh, sa nouvelle terre d’élection.

Installé à Barcelonnette depuis 1991, il y a fondé une famille avec Frédérique, sa compagne et collaboratrice.

Ils ont créé un atelier galerie d’art, où ils exposent le fruit de ses travaux, sous forme de tableaux et d’une vaste collection de tirages photographiques.

Il se lance dans l’édition de beaux livres, qu’il conçoit, édite à compte d’auteur et auto distribue depuis 2010.

Dans le domaine de l’écriture, Xavier Fribourg est son collaborateur le plus régulier.

Que faisons-nous ?: 
  • Elaboration et exposition permanente d'une importante collection de tirages photographiques mise à la disposition du public, collection spécialisée dans l'image de montagne, la bio-diversité, les voyages; edition d'une collection de posters et de cartes postales;
  • Missions photographiques, pour le compte d'éditeurs ou diffuseurs institutionnels régionaux et pour la promotion touristique régionale;
  • Archives ethnographiques sur la vallée de l'Ubaye et les autres vallées du Parc National du Mercantour et Parco Alpi Maritime;
  • Editions à compte d'auteur de beaux livres sur les Alpes du sud et le Ladakh (Himalaya Indien) ou thématiques : "Neiges, un grand livre blanc et glacé" parut en décembre 2013;
  • Création et exposition permanente de tableaux (Acryliques, huiles, bas reliefs, collages...);
  • Conseil auprès des visiteurs sur les lieux ou événements à découvrir en fonction de la période de leur passage;
  • Mise en relation avec les membres du réseau "Mercantour écotourisme";
  • Formation photo, sous forme de mini-stages sur le terrain...
Nos engagements écotouristiques: 

Depuis la publication de « Ubaye 3 », au printemps 2010, dans notre seul beau pays de France, au moins deux mille kilomètres-carrés de terres agricoles, bocages ou forêts ont disparu derrière des grilles de jardins privés, sous une couche de béton ou de goudron.

Deux cent mille hectares... Imaginez l’artificialisation, en trois petites années, de plus de deux fois la superficie de la vallée de l’Ubaye, de ses sommets, lacs, vallons, plateaux, de sa flore et de sa faune...

Nos belles campagnes n’en finissent plus d’être grignotées, mitées, défigurées, trop souvent inutilement, au nom de la croissance et du profit.

Dans le Monde les projets pharaoniques fleurissent à tout va, projets de béton et de métal, de forages, de tunnels, d’aéroports ou d’autoroutes, ronds-points, lotissements, tours, zones commerciales, îles artificielles, barrages géants, au détriment des zones humides ou des dernières forêts primaires, des terres agricoles, elles mêmes détournées de leur but premier pour la production de «bio»carburant, pour la cosmétique, pour l’élevage intensif.

Aujourd’hui, l’homme brûle chaque année une quantité de pétrole que la nature a élaboré en un million d’années. Il n’arrive plus à construire assez de bateaux de pêche pour maintenir la production d’un poisson de plus en plus rare. L’ Homme va un million de fois plus vite que la nature. Mais la vie, qui a besoin de temps, a le temps, et l’Homme, qui a besoin de temps, n’en a plus... Par la photographie, Claude Gouron est un observateur attentif de l'évolution de nos trésors naturels et culturels.